Ah, ne me parlez pas de rentrée !

Mais pourquoi faut-il que tout le monde parle de rentrée ? Comme si c’était la nouvelle du siècle, un truc imprévu et donc totalement surprenant. Sérieusement…

Exclamation

Non, je ne suis pas une ourse mal léchée qui aurait du mal à lâcher ses vacances pour retourner au turbin. Quoi que… Bon, un peu.

Mais rien de plus, chers visiteurs, prospects et clients, je vous assure ! Je suis absolument impatiente de réaliser votre veille, l’audit de votre réputation, vous conseiller sur la modération de votre communauté et les mots-clés pertinents pour votre site. Im-pa-tien-te, je vous dis !

Impatiente aussi de reprendre le réseautage, d’enchaîner les déjeuners, coups de téléphones et lectures de mails. Quel bonheur de peu dormir, d’exploser le forfait du téléphone, de passer plus d’heures à caresser le clavier de mon Mac que celui de mon mari, de râler contre le retard du Rer et la circulation parisienne…

Comment ? On me souffle dans l’oreillette que cela ne se dit pas ? Qu’il vaudrait mieux que je hurle mon bonheur à la face du monde (et de mes clients), que je confie à quel point ces vacances ont été longues sans Internet, sans veille, sans réputation, sans marketing, sans rendez-vous…

Arg…

Mais le truc, voyez-vous, c’est qu’en fin de compte, je suis contente. Contente d’être freelance. Heureuse, même, de prendre ces rendez-vous, de passer des heures au téléphone, d’avoir une relation extra-conjugale avec mon Mac, mon iPad et mon iPhone (je ne fais jamais les choses à moitié). Contente encore de râler lorsqu’une enveloppe du RSI arrive sur mon bureau, de pester contre ce client qui met un peu de temps à les allonger (ces biftons qu’il faudra refiler au RSI, entre autres…). Heureuse, même, de réaliser les veilles, les audits, de me creuser la tête sur des mots-clés et rédiger des guidelines de modération ou de vérifier des points de droit pour les CGU.

Faut bien se rendre à l’évidence, je suis une freelance heureuse. Bah, finalement, c’est sympa la rentrée…

Buffer this pageTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookPin on PinterestShare on Tumblr

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *