Potins anonymes : la Cnil sévit #veille #modération #droit

Vive les cyber-ragots ! Le 14 octobre dernier, la Cnil a rendu publique les décisions qu’elle a prises à l’encontre des créateurs d’une application pour téléphone mobile permettant à tout un chacun de publier des « potins anonymes », commérages ou accusations sous forme de textes, de photos ou de vidéos concernant l’une des personnes inscrites dans son répertoire de contacts, ou parmi ses « amis » Facebook.

Source : Potins anonymes : la Cnil sévit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *